Stratégie éditoriale et Audit sémantique

Bien qu’une technique optimale et un netlinking travaillé soient essentiels, le cœur du référencement naturel est le contenu. Comment auditer son contenu existant et définir une stratégie éditoriale ?

Définition d’une stratégie de contenu

strategie-contenu

Potentiel de trafic dans Google pour 3 variations d’un mot-clé

Au préalable, selon les objectifs du client / du site, il convient de définir une liste de mots-clés visés. On affine la liste selon leur potentiel de trafic et leur concurrence (par l’outil de planification des mots-clés d’AdWords) afin d’aboutir une liste finale.

Ensuite, établissement d’une arborescence (dans le cas d’une création de site) ou de nouvelles pages à créer dans les catégories existantes autour des mots-clés retenus + synonymes, avec un planning de publication. Les synonymes serviront à enrichir la sémantique des pages ainsi qu’à positionner ces mêmes pages sur ces mots-clés connexes.

Google Images dans les SERP

Le mot-clé « stratégie de contenu » déclenche le carrousel Google Images

Penser au trafic naturel alternatif ! Si un mot-clé parait trop concurrentiel pour un positionnement dans les SERP de Google, on peut optimiser ses médias pour Google Images. Si votre mot-clé déclenche le carrousel d’images, c’est une opportunité pour se placer en 3e position des SERP.

L’intégration des textes exige une certaine rigueur en SEO :

-rédiger le Title + Meta-description

baliser ses titres et intertitres en H1, H2, Hn

-éviter la suroptimisation (répétition du mot-clé peu naturelle)

-éviter le contenu dupliqué, repris d’une autre page du site, ou d’un autre site

-conclure par un Call-to-Action (CTA) visible pour convertir le lecteur

Audit sémantique et recommandations rédactionnelles

  • En fonction des mots-clés visés par le site, améliorer les positions en enrichissant les pages ou en en créant de nouvelles.
  • Améliorer le CTR dans les SERP (par un Title et une meta-description incitatifs) et les conversions (Contenu de la page et CTA).
  • Une analyse des mots-clés sur lesquels le site se positionne involontairement peut révéler un potentiel de trafic à exploiter (si une page est en 11e position pour un mot-clé, l’enrichir améliorera sa position), données vues dans la Search Console > Trafic de Recherche > Analyse de la Recherche. Essayez aussi cette méthode via Google Sheets et SEMrush.
  • Un nettoyage du contenu dupliqué (par Siteliner) permet de valoriser chaque page par un contenu unique.
  • L’analyse de la lisibilité du texte pour l’internaute réduit le taux de rebond.

En fait en me relisant 4 ans après, c’est pas si mal. Puis surtout, ça RANKE !

Our Score
Click to rate this post!
[Total: 3 Average: 5]
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés