Le référencement local après Google Possum

Google Possum

Pour cet article, Sabelette sera Possum

Fin septembre 2016, le SEO local s’affine avec un nouveau filtre : Google Possum. Pas aussi radical que Pigeon, pas une réelle pénalité, il améliore les résultats de Google Maps. Exemple par le clustering.

Avant Possum

Prenons Jean-Louis, souhaitant prendre des cours pour passer à la radio et devenir animateur. Il recherche logiquement un radiologue. La ville de Neuilly-sur-Seine étant réputée pour ses spécialistes dans le domaine, il lance la requête « radiologue Neuilly ».

Google Maps avant Google Possum

Avant Possum : 5 résultats pour 2 établissements

Le Centre de Radiologie et d’Imagerie Médicale (105 av. Charles de Gaulle) hébergeant plusieurs radiologues en positionne une partie dans les résultats locaux. Les fiches Google My Business de chaque médecin y étant rattachées sont poussées par l’autorité du site du centre médical (et une optimisation des 8 facteurs du SEO local), que n’ont pas les sites des radiologues libéraux de la zone. Au final, deux grands établissements dominent au détriment des petits.

Après Possum

Comme dans les SERP, Google apporte le clustering au SEO local. Dans sa recherche de professionnels de la radio, Jean-Louis bénéficiera d’un choix plus riche : les indépendants feront jeu égal avec le centre médical, qui ne bénéficiera d’un seul résultat. Les autres radiologues seront surpris de voir leur fiche disparaître, mais elles sont simplement masquées : un zoom de Google Maps sur la zone du centre médical restreindra le périmètre, et ainsi dévoilera les fiches restantes. Si Jean-Louis souhaite volontairement un professionnel du Centre de Radiologie, Google lui proposera toutes les fiches existantes.

Google Maps avant Google Possum

Après Google Possum : 5 établissements pour 5 résultats

Une micro-concurrence au sein d’une même adresse vient donc d’apparaître. Quid de cas courants, comme des centres commerciaux regroupant une multitude de restaurants sous une même adresse ?

L’intention de l’internaute peut tout à fait être aussi locale que s’il était réellement présent dans une zone donnée. Chercher un restaurant à Paris n’implique pas de vouloir le chercher en banlieue.

Plus d’informations : L’article de référence sur Possum, définissant les 5 facteurs de positionnement.

Qu’est-ce que le Clustering ?

Depuis 3 ans, Google s’implique pour proposer une plus grande diversité dans ses résultats de recherche. Cette sorte de politique des quotas permet de limiter le nombre de positions occupées par un site important, pour laisser de la place aux concurrents organiques. Ainsi, le plus gros site du monde peut être talonné par un one-page s’ils sont seuls sur leur niche, plutôt que d’occuper les 30 premières positions (à l’exception des requêtes marque). Les stratégies SEO récentes préconisent de ce fait de concentrer les efforts d’optimisation sur une page principale pour une requête donnée.

[Total : 7    Moyenne : 4.7/5]

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés